Site interdit au moins de 18 ans.

* En cliquant sur "Je suis majeur", je reconnais et j'accepte les CGV ainsi que la nouvelle réglementation européenne relative à la collecte et à la conservation des données personnelles."

Je ne suis pas disponible actuellement

    Isabelle

    35 ans

    • Chevelure : Brune
    • Allure : Svelte
    • Poitrine : Grosse
    • Age : 35 ans
    • Préférence : Svelte
    Quote

    Cochonne Incendiaire

    Surprise au téléphone par mon patron

    Coucou à tous, je m’appelle Isabelle, je voulais vous faire par d’une récente expérience que j’ai vécu grâce au téléphone rose. Pour ceux qui fréquentent le site, je suis connectée généralement l’après-midi, car j’occupe un poste de secrétaire dans une petite entreprise et en matinée, il m'est quasi impossible de me brancher sur le tel rose à cause de ma collègue qui est en fin de carrière qui est toujours dans mes pattes pour surveiller ce que je fais. Je dois me tenir à carreau, si je ne veux pas qu’elle rapporte mes faits et gestes à mon patron qui est un homme charismatique, mais surtout très strict, enfin, c’est l’idée que je m’étais faite de lui. 

    Une après-midi de ce début d’année, n’étant sollicité par personne et ayant une petite envie coquine, j’ai décidé de me connecter pour recevoir l’appel d’un homme chaud pour me caresser avec lui. Je n'ai pas eu à attendre longtemps, je me souviens du coup de fil d’un homme très excité qui se branlait depuis les toilettes de son travail, nous étions plus ou moins dans le même environnement sauf que j’étais confortablement assise sur mon fauteuil, avec ma main sous ma jupe. Après les présentations, nous avons commencé à nous exciter, jusqu’à la jouissance, pendant une quinzaine de minutes puis il a dû me quitter pour retourner à son poste. Après avoir raccroché avec ce chaud lapin, je me suis retournée pour prendre un mouchoir dans mon sac et essuyer la mouille qui avait coulé entre mes cuisses avant de remonter mon string que j’avais fait tomber sur mes chevilles. Et là, je me suis retrouvée face à mon patron. 

    Un sentiment de honte, de gêne, d’avoir enfreint les règles ; je savais que j’étais fichu et que j’allais me retrouver au chômage à cause de ce quart d’heure de plaisir avec un inconnu. Impossible d’ouvrir la bouche, tellement que j’étais terrorisée, tête baissée. Mes premiers mots sont pour présenter mes excuses en signifiant que ça ne se produirait plus jamais, en attendant de me faire engueuler avec virulence. À ma grande surprise, en relevant la tête, il avait un sourire en coin de bouche avec un regard pervers en direction de mon décolleté. Et là, ces premiers mots furent : « Je ne savais pas que j’avais embauché une secrétaire qui allume les mecs au téléphone rose ». Je me suis à nouveau excusé, mais il répliqua : « Qu’elles sont vos spécialités sexuelles Isabelle ? » Par peur de perdre mon poste, j’ai préféré la franchise et j’ai répondu : «  la pipe et je peux vous le prouver pour me faire pardonner». Je n’aurai jamais pensé que ce fantasme que beaucoup de personnes, on m’arriverait hors du cadre virtuel. 

    Je me suis approchée de lui pour lui défaire sa ceinture et il a saisi mes mains en me disant : « Non, pas comme ça, et pas maintenant. Vous me devez une faveur, et quand j’en aurai envie, je vous ferai venir dans mon bureau ». Ça fait environ quinze jours que j’attends de régler cette dette et je ne sais pas quand, ni comment, mais ce petit jeu commence à sérieusement m’exciter, sachant qu’il ne m’a pas interdit de continuer à prendre les appels sur le numéro rose. En attendant, je continuerai à aider les hommes à se branler au téléphone avec moi, jusqu’au jour ou mon patron me sonnera pour m’occuper de lui. À faire à suivre...

    Charmeuses similaireselles pourraient vous faire succomber aussi